C’est dans le cadre exceptionnel de la Cité des sciences et de l’industrie que s’est déroulée la quatrième édition de Maker Faire Paris, le rendez-vous incontournable de la communauté des Makers.

Ce fût une véritable fierté que d’offrir à notre communauté la Cité des sciences et de l’industrie comme théâtre de la quatrième édition de Maker Faire Paris. Cette rencontre entre deux acteurs de la démocratisation des sciences et du partage des connaissances s’est imposée comme une évidence. Plus de 900 Makers ont ainsi investi ce temple s’intégrant parfaitement au milieu des expositions.

Vendredi 9 juin priorité à l’éducation  !

Depuis toujours Maker Faire place l’éducation au cœur de son engagement. Aussi, le vendredi les scolaires étaient invités pour découvrir le mouvement des Makers dans toute sa diversité. De quoi inspirer les plus jeunes et leur donner l’envie de fabriquer eux aussi leur monde. Le mouvement des Makers propose un ensemble de ressources éducatives pour initier chacun à la fabrication. Des acteurs comme Tech Kids Academy, Irekiplay ou encore Oui Are Maker ont pu présenter leurs différentes activités autour de l’éducation et offrir aux enseignants des ressources pédagogiques riches et innovantes.


Experimentboy était également de la fête et il n’est pas passé inaperçu avec sa démonstration de science explosive. Véritable star pour les plus jeunes ce Youtubeur aux 600 000 abonnés a réalisé plusieurs expériences détonantes. Il a ainsi projeté 3000 balles de ping-pong grâce à une réaction chimique qui consiste à créer un choc thermique provoqué par de l’azote liquide. Cette expérience qui nécessite un encadrement professionnel restera l’un des grands moments de Maker Faire Paris 2017.


Parmi les 200 stands présentés, nous avons eu le plaisir de retrouver les Makers historiques et d’apprécier l’évolution de leur projet.

C’est notamment le cas pour La Cool. Présents sur les Maker Faire du monde entier depuis 2014, les Makers de La Cool sont venus cette année avec un projet grandiose pour le lancement de leur carte électronique dédiée au monitoring et contrôle environnemental. Nous avions l’habitude de les retrouver avec le Petit Cool, une petite serre connectée pour la maison. Mais cette année, ils ont présenté le grand format. Une serre connectée de 30 M2 réalisée lors de l’Hackathon «  Nature Is Open  » au TechShop Ateliers Leroy Merlin d’Ivry en partenariat avec La Paillasse. Véritable démonstration de force de leur carte électronique, cette serre était placée au centre de la zone développement durable et a suscité beaucoup d’engouement et de curiosité tout au long du week-end.


Les Makers d’APIdou étaient également présents pour défendre une étape importante de leur parcours, le lancement de leur campagne de financement participatif. APIdou est un vrai doudou, sans bouton ni écran, mais avec des capteurs qui interprètent gestes et mouvements. Un compagnon pour les tout petits, qui les emmène en douceur vers la technologie. Grâce à une API ouverte à tous les parents, ils peuvent personnaliser les interactions d’APidou avec tous les objets connectés de la maison, comme par exemple allumer la lumière lorsque l’enfant secoue son doudou. Nous vous informerons des suites de leur campagne qui se clôturera à Maker Faire Nantes le 11 juin prochain.

Ulule la première plateforme de financement participatif d’Europe tenait un stand pour promouvoir leurs porteurs de projets et conseiller les futurs  dans la préparation de leur campagne. Ils étaient  accompagnés de Makers en campagne comme Noüne, une jeune marque de maroquinerie en bois courbé que nous avions pu rencontrer à Maker Faire Lille. Nous avons également rencontré Bakou qui lancera sa campagne à la rentrée. Bakou propose un magnifique théâtre d’ombres pour conter des histoires aux enfants. Nous attendons avec impatience de voir ce prototype devenir un compagnon indispensable des tables de chevet.


Maker Faire Paris 2017 a également été marqué par la présence de Maker Fight.  Un tournoi de combats de robots organisé par Technisub, le fab lab de Mulhouse. Enfermés dans une arène qui protège les spectateurs, des robots entièrement imaginés et construits par les participants s’affrontent. Un prétexte ludique pour faire découvrir le mouvement des Makers.

 


Nous loin de là, notre piscine accueillait les maquettes de Lafayette club du Mantois venu spécialement pour présenter leur maquette de 4m du porte-avion Lafayette, un chef d’oeuvre de modélisme.


Les passionnés d’impression 3D ont également pu apprécier le BB8 de Cyrille Prunet présenté sur le stand de e-motion Tech au milieu des MicroDelta et autres imprimantes 3D. Toujours dans le domaine de l’impression 3d, l’ECOsetmachine a également connu un énorme succès. Cette machine incroyable permet de recycler tous vos plastiques PEHD pour en faire du filament pour imprimante 3D. Des projets similaires se répandent depuis quelque temps, mais la qualité du fil produit par ECOset est impressionnante et les Maker ne s’y sont pas trompés.


Pour la première fois la communauté francophone de R2D2 Builder était présente à Maker Faire Paris. Ces Makers reproduisent le plus fidèlement possible les célèbres R2D2 de la saga Star Wars. Pendant deux jours les visiteurs ont pu admirer ces créations déambuler dans les allées. Nous avons aussi eu la visite surprise de Chewbacca, venu retrouver ses amis et profiter de Maker Faire.

Il n’est pas possible de présenter un retour exhaustif de Maker Faire Paris tant les projets sont nombreux et fascinants. Aussi nous vous invitons à découvrir l’ensemble de la programmation dans notre rubrique « rencontrer les Makers ».

Une fois de plus Maker Faire Paris était l’occasion de faire le plein d’énergies positives grâce à l’effervescence de la communauté des Makers qui a pu témoigner de sa grande force. Nous remercions infiniment tous les Makers pour leur participation, nos partenaires pour leur engagement et tous les visiteurs venus une fois de plus nombreux pour célébrer cette grande fête du savoir-faire et du faire savoir.

Rendez-vous l’année prochaine !