Parmi les grandes éditions de Maker Faire, Maker Faire Paris fait figure de proue à l’international et sera, pour la sixième année consécutive, le reflet d’une communauté de makers grandissante venue des quatre coins de France et riche de sa diversité.

En coproduction avec à la Cité des sciences et de l’industrie, Maker Faire Paris aura lieu du 22 au 24 novembre 2019. La symbolique est forte dans ce lieu porteur de sens qui présage du rôle que pourraient jouer les makers dans la réindustrialisation du monde à venir.

 

Et les enjeux sont en effet importants. Dans un monde en pleine transition écologique où les matières premières se raréfient et alors que l’on commence à ressentir les effets du réchauffement climatique, il devient nécessaire d’adapter nos comportements, d’avoir une consommation plus réfléchie et de repenser des modes de production plus responsables.

 

Dans ce contexte difficile, le mouvement maker porte un message d’espoir en redonnant à chacun, quelles que soient ses compétences, la possibilité de (re)devenir un acteur du changement à travers le développement de projets tangibles pour la planète et pour les hommes.

 

Préserver la planète est une nécessité et les makers sont déjà à l’œuvre !

 

La programmation de Maker Faire Paris 2019 aura à cœur de révéler toutes les facettes du mouvement maker et particulièrement son aptitude et son engagement à proposer des solutions concrètes pour bâtir un avenir plus durable.

 

Cette année, seront particulièrement mis en avant des projets en lien avec :

 

  • L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE
  •  Recycler, Upcycler, réparer, favoriser les circuits courts, lutter contre l’obsolescence programmée, l’économie circulaire propose de repenser nos modes de production et de consommation afin d’optimiser les ressources naturelles et ainsi limiter les déchets générés.Bons nombres de projets portés par des makers s’inscrivent déjà dans cette démarche que mettra particulièrement en avant Maker Faire Paris 2019. Parmi eux, les LowTech (à l’inverse des « high tech ») que l’on pourra découvrir à travers une exposition de 200m2 et une maison déconnectée, présentées par le LowTechLab qui recense et expérimente des solutions simples qui permettront demain de réduire l’empreinte écologique de nos habitations.

 

  • LES COMMUNS

Le mouvement maker innove par une approche plus collaborative de développement de projets. Il favorise le partage des connaissances sur internet (Wiki, Youtube, fichiers open sources) mais aussi la transmission des savoir-faire et la mutualisation des machines au sein d’espaces physiques (Tiers lieux, Fablabs, Makerspaces, Hackerspaces, espaces de coworking, médiathèques). Maker Faire Paris 2019 aura à cœur de révéler ces ressources partagées, gérées et maintenues collectivement par des communautés d’usagers qui contribuent à la constitution d’un patrimoine commun pour les générations futures.

 

  • L’APPRENTISSAGE PAR LE FAIRE.

Si les enjeux sont importants pour la planète, ils ne peuvent être envisagés qu’à long terme et passent nécessairement par la sensibilisation et la formation des générations à venir. Le mouvement maker prône l’apprentissage par le faire, introduit l’idée que l’on peut se tromper et apprendre de ses erreurs, que faire soi-même et avec les autres peut permettre à des jeunes en décrochage de reprendre confiance en eux et que c’est une voie vers la réinsertion.

 

Apprendre par le faire, c’est acquérir des compétences souvent informelles et non reconnues par des diplômes. Maker Faire Paris 2019 introduit l’idée d’un passeport Open Badges qui permet de valoriser ces compétences sous la forme de badges numériques tout au long de la vie.